Tableau des parasites

Agrile du frêne

Description

 

L’agrile du frêne est un insecte vert métallique qui mesure entre 1,4 et 1,8 cm de longueur. On peut remarquer une couleur cuivrée sous ses ailes lorsqu’il s’apprête à prendre son envol. Les larves ressemblent à un vers blanc plat et peuvent mesurer jusqu’à 3 cm de long à leur dernier stade de croissance.

 

Origine et problématique

Originaire d’Asie du Sud-Est, on retrouve l’agrile de façon indigène en Chine, au Japon, en Corée et en Russie. L’agrile fut découvert en 2002, en Amérique du Nord, dans les villes de Windsor (Ontario) et de Détroit (États-Unis). Son introduction accidentelle a déjà causé la perte de plus de 75 millions de frênes aux États-Unis et au Canada. On croit que l’insecte a été introduit avec le bois d’emballage des marchandises des bateaux de commerce international. C’est en juillet 2011 que l’agrile du frêne a été découvert pour la première fois à Montréal. Plus de 200 000 frênes publics sont menacés d’être détruits par l’insecte d’ici une quinzaine d’années, sans compter ceux des citoyens et ceux des grands parcs métropolitains.

Essence d’arbres attaqués et impacts

L’agrile du frêne ne s’attaque qu’aux frênes en Amérique du Nord. Au stade adulte, l’insecte cause uniquement des dommages esthétiques aux frênes en se nourrissant de leurs feuilles. Ce sont leurs larves qui détruisent les frênes en se nourrissant d’une couche située sous l’écorce appelée phloème. C’est dans cette couche que circule la sève élaborée qui transporte notamment les sucres créés par la photosynthèse et les éléments minéraux essentiels à la santé de l’arbre. En y creusant des galeries, les larves bloquent la circulation de la sève et causent la mort du frêne en 2 à 5 années selon de la vigueur de l’arbre.

Écologie

Le stade adulte de l’agrile est présent durant une courte période de l’année, entre la mi-mai et la fin d’août. Après leur émergence, les adultes se rejoignent au sommet des frênes pour se nourrir et s’accoupler. Les femelles vont ensuite pondre jusqu’à une centaine d’œufs dans les fissures de l’écorce d’un frêne. Le stade œufs dure environ deux semaines. Après l’éclosion, les jeunes larves pénètrent sous l’écorce et creusent des galeries dans le phloème pour se nourrir. Les larves passent ensuite par cinq stades avant de se transformer en adulte. Le cycle biologique entre le stade œuf et l’émergence des adultes peut prendre d’une à deux années pour être complété.